top of page
  • Photo du rédacteurFeriel

MON SANKALPA


Celles et ceux qui ont l’habitude de faire du yoga Nidra seront surement plus familiers avec ce mot (Sankalpa) que les autres, mais pourtant c’est quelques choses que nous utilisons tous. En effet, un Sankalpa pourrait se traduire par le mot intention. Telle une petite graine que vous iriez planter dans votre subconscient lors de la pratique d’une profonde relaxation (type yoga nidra), ce sankalpa pourra alors germer et donner place à votre souhait le plus profond.


Cela dit, on prend tous 1 millions de résolutions, d’intentions, de voeux et de souhaits dans nos vies sans pour autant que cela ne se manifeste. Ainsi, j’aimerai dans cet article vous guider sur la formulation et le choix de vos intentions en vous donnant quelques raisons pour lesquelles elles pourraient ne pas se matérialiser dans vos vies.

1. L’intention formulée ne vous concerne pas directement :

La première chose à prendre en compte lorsque nous émettons un souhait, est de s’assurer que ce souhait nous concerne. Aussi bonnes et bienveillantes vos pensées puissent-elles être envers autrui (vos enfants, parents, conjoints, amis ou encore pour l’humanité), vous ne pouvez pas interférer avec leur propre libre arbitre. En d’autres termes, chaque individu ici sur Terre a des choix à faire, et vous ne pouvez pas (et ne devez pas) interférer avec ceux ci. Chaque individu est venu ici faire des expériences qui lui sont propres et même si vous avez le pressentiments qu’il/elle s’éloigne de son chemin et dévie, vous n’avez aucunement la capacité de l’y remettre sans son consentement. Cela revient à dire que l’on ne peut pas aider une personne qui ne veut s’aider elle même. Garder cela en tête et arrêter de mettre toute votre énergie dans la vie des autres - occupez-vous de vos affaires, il y a assez de travail pour chacun d’entre nous.


2. La patience :

Aprés avoir formulé un souhait qui nous concerne, il faut savoir faire preuve de patience. C’est d’ailleurs pour cela qu’en Yoga Nidra on demande à l’élève de rester fidèle à son souhait (et cela rejoint le point suivant également).

On a souvent du mal à dé-zoomer et à voir au delà de notre petite bulle. Pourtant, il y a souvent un million de paramètres étroitement liés à notre souhait, que l’on en soit conscient ou non. De plus, certaines choses plus subtiles doivent avoir lieu en amont en nous et/ou autour de nous afin de pouvoir faire éclore au grand jour notre Sankalpa. Alors patience et gardez foi lorsque tout se met en place autour de vous mais que rien ne semble se passer pour votre mental trépignant d'impatience.

3. L'indécision :

Aujourd’hui, je veux ça (cette personne, cette maison, ce projet, ce job, etc.) mais il n’y a pas si longtemps je voulais autre chose et dans quelques temps je voudrais encore quelque chose de différent. Si vos projets et souhaits changent tous les quarts d’heure, vous comprendrez bien qu’ils auront du mal à se manifester. Souvent cette indécision est liée au fait que ce que nous voulons reste souvent trés matériel et est influencé par de mauvaises raisons.

4. De mauvaises raisons vous influencent :

Ceci à fait l’objet d’un thème à part entière il y a quelques semaines avec la fameuse question: Pourquoi est-ce que je veux ce que je veux ? Qu’est-ce qui guide, influence, anime et motive mes désirs ? Posez-vous honnêtement ces questions et cela vous évitera de vous perdre en chemin en gaspillant votre énergie dans des désirs qui n’émanent pas réellement de votre coeur.

5. Je n’y crois pas vraiment

Si vous émettez un souhait mais que tout votre être (vos croyances, vos pensées, votre énergie) vont dans une direction opposée, laissez-moi vous dire qu’il ne reste pas beaucoup de place pour que ce souhait se manifeste. C’est comme jouer au loto en étant persuadé(e) que vous perdez votre temps et votre argent - autant ne pas jouer ! Si vous souhaitez accomplir une mission mais que vous vous sentez incompétent(e) et nul(le), ça ne va le faire non plus. Croyez en vous et en vos capacités, c'est le commencement de la réussite.

Parfois, on veut les choses sans les vouloirs vraiment. Un peu comme un choix à défaut, où l'on se dit que si les conditions étaient différentes alors on souhaiterait quelques choses de complètement différents. Ne vous limitez pas à votre environnement du jour pour épanouir votre être dans le future.

En plus de souhaiter quelques chose, il faut également changer ses automatismes et modes de pensée. Vouloir un miracle commence par croire aux miracles.

6. Je ne passe pas à l’action :

Une fois tous les points cités plus haut travaillés (ou en cours), il ne faut pas attendre les bras croisés que notre intention vienne frapper à notre porte. Cela dit, il est possible que quelqu’un frappe à votre porte ou vous appelle sur votre mobile, mais il vous faudra passer à l’action, osez passer la porte et dépasser vos croyances limitantes pour aller dans la direction souhaitée.

Si je veux que les choses soient différentes, alors il va falloir accepter de changer quelque chose en moi. Si je veux quelque chose, il va falloir que j’aille dans sa direction le chercher. Comment puis-je passer à l’action ?

7. Votre vision est trop étroite :

Parfois ce que l’on souhaite est trop limitant. Peut-être que notre destinée est bien différente de notre capacité à imaginer le meilleur pour soi. Il est important d’avoir des projets pour avancer, mais il est tout aussi important de ne pas se bloquer par des détails matériels qui sur le plan de l’existence ne sont que futilités. Laissez dans la formulation de vos souhaits suffisamment d’espace pour que l’univers puisse y infuser sa magie (bien au-delà de vos espérances).

8. Pas le bon chemin :

En dernier lieu, il faut savoir remettre en question son souhait. Cela se rapproche du point n°4. Est-ce vraiment la direction que mon âme souhaite prendre ? A force de s’obstiner on peut dévier la direction du bateau, mais ceci ne fera que nous éloigner de notre destination finale. Rappelez-vous qu’il faut toujours revenir à ce discernement intérieur pour trouver la limite entre persévérance et entêtement/obstination, entre dépassement de soi et dépassement du faux-soi, entre les désirs de mon âme et ceux de mes croyances, etc.

Tant que vous restez droit et juste envers vous et les autres et que vos souhaits sont intègres alors il n’y aucune raison que vous n’arriviez pas à entendre la voix du coeur pour trouver le bon cap.

Posts récents

Voir tout

BON ou MAUVAIS CHOIX

On se demande souvent quel est le bon choix à faire ou si nous avons fait le bon choix sur une décision prise dans le passé. Mais la réelle question serait plutôt : y a t il vraiment un bon choix (et

ACTIVITE NON-REMUNEREE

Une activité doit-elle être rémunérée pour être valorisée ? Dans notre société moderne, on a tendance à plus valoriser les métiers les mieux rémunérer, comme si le salaire faisait gage d’importance. J

LE LUXE

Vous savez que j’aime bien revenir à la définition des choses. Le mot luxe est défini comme le caractère couteux, somptueux (d’un bien ou d’un service). Mais connaissons-nous la réelle valeur des chos

bottom of page