top of page
  • Photo du rédacteurFeriel

Nos DESIRS



Si vous aviez une baguette magique que réaliseriez-vous ? En d'autres termes, cela reviendrait à vous poser la question suivante: savez-vous ce que vous voulez vraiment ?

Prenez un instant pour poser sur le papier ce que vous souhaiteriez faire et accomplir dans l'instant si il n'y avait aucune limite financière, relationnelle, de savoir, de temps, etc.


Il est important d'avoir une direction et de savoir où l'on va. Bien que souvent nos rêves nous semblent appartenir au monde de l'imaginaire, ils sont aussi le départ de toutes nos actions. Si vous ne savez pas où vous voulez aller, alors comment y arriver ?!


Cependant qui dit désirs et rêves ne dit pas forcement alignement avec votre réelle volonté. Comme je viens de vous le dire, vos désirs sont responsables de vos actes (c'est parce que vous avez envie de manger que vous allez vous lever, cuisiner et manger). Mais ces désirs sont-ils vraiment votre réelle volonté ? Prenons les choses à l'envers et partons de vos actes quotidiens, quel(s) désir(s) les animent ? Avez-vous choisi ce travail car c'était le désir de vos parents ? Vous-êtes vous marié car c'était le désir de l'église ? Gagnez-vous de l'argent pour faire vivre à votre conjoint son désir de grande maison ?

Il n'y a rien de mal à faire quelque chose pour les autres, cependant il est important d'en prendre conscience car un être conscient fait la différence entre ce qui émane de lui et ce qui émane des autres.


Maintenant que vous savez plus ou moins si vous répondez à vos désirs ou ceux des autres, êtes vous sûr(e) que ces désirs qui émanent de vous soient votre réelle volonté ? La question à se poser est: qu'est-ce qui anime ce désir en moi ? Est-ce une pensée, une croyance, un traumatisme passé, etc ? Si oui laquelle ?

99,9% des désirs d'une personne non-consciente émanent de son conditionnement. Arrivez-vous à mettre le doigts sur des croyances, pensées collectives, etc. qui vous aurez créé tel ou tel désir ?


Nous les occidentaux, on est tellement fort à ce jeu là (porter des désirs qui ne nous appartiennent pas), qu'on va jusqu'à croire savoir les désirs des autres et que par conséquent on porte des faux désirs non seulement pour nous même mais aussi pour les autres. Un exemple, ne vous êtes-vous jamais dit une chose similaire: "Ah ce pauvre homme en Afrique vêtu d'un pagne, il doit tellement avoir envie d'un jeans comme le mien". Bien évidement cet exemple est caricaturé, mais qu'est-ce qu'il peut évoquer en vous comme situations où vous auriez créé mentalement des désirs pour des personnes que vous ne connaissiez pas mais sur lesquelles vous portiez un jugement basé sur vos propres croyances ? Pas besoin d'aller en Afrique pour transposer ses propres croyances sur les autres: "Qu'elle doit être triste ma voisine, je suis sûr(e) qu'elle aimerait un mari plus présent."


Ceci n'est qu'une invitation à prendre conscience de ce qui guide réellement vos pas. Ce travail d'éveil que le yoga nous invite à faire passe par le démantèlement de ce qui nous appartient ou non. Pour devenir un être conscient, il faut apprendre à voir la part de nos actions dans ce monde qui sont guidées par un profond désir de notre coeur, de notre âme, et celles que nous faisons au nom de la société et des différents groupes auxquels nous appartenons. C'est ce que l'on va appeler un travail de libération. Plus ce travail sera conscient et plus vous arriverez à aller vers des activités (actes) qui émanent de votre réelle volonté d'âme et vers une forme de bonheur pur avec un alignement de votre être.

Posts récents

Voir tout

LE LIEN HUMAIN

Après ces quelques jours de fermeture du studio, j’aimerai vous partager ce qui a le plus marqué mes activités durant mon absence au studio: le lien HUMAIN. • Entre autres liens créés pendant mon abse

AUTONOMIE

Je ne vais pas vous faire un essai sur l’autonomie et toutes les formes que cela peut prendre et engendrer mais simplement vous inviter à cultiver cette autonomie. • Apprendre c’est une chose, savoir

VIVRE SANS PEUR

Est-ce possible de vivre sans peur ? Vivriez-vous différemment si vous n’aviez pas peur ? Savez-vous de quoi vous avez peur ? • Certains textes du yoga (les Bhagavad Gita par exemple), relate cette né

Commentaires


bottom of page