top of page

LES APPARENCES

Il y a une expression anglophone que j’aime beaucoup qui est « don’t judge a book by its cover ». Son équivalent en français serait « ne pas se fier aux apparences ».

Cependant la traduction littérale équivaut à « ne juger pas un livre par sa couverture” dans le sens où l’on ne peut savoir quel sera le contenu d’un livre en ne regardant que sa couverture.

Alors que l’expression française peut mettre en garde avec une forme de méfiance (d’ailleurs souvent précédée d’un “attention” ou utilisée dans une situation qui a “mal tournée”), l’expression anglophone est beaucoup utilisée pour nous aider à prendre de la distance, à sortir de nos aprioris, à accepter que l’on ne sait pas. Et oui bien qu’une couverture, un titre et un résumé puisse nous donner une idée du contenu d’un livre, on ne pourra en connaître son contenu qu’après l’avoir lu.

De la même façon on aurait facilement tendance à porter un jugement inconscient sur les personnes de notre entourage de par leur couverture :

⁃ aspect physique

⁃ style vestimentaire

⁃ situation sociale

⁃ situation familiale

⁃ profession

⁃ Etc.

Mais gardez en tête que même après avoir passé un repas de famille chez quelqu’un, vous n’avez aucune idée de ce que cette famille traverse.

Même après avoir côtoyé quelqu’un pendant des années, vous ne savez pas les épreuves qu’il ou elle a surmontées.

Vous penserez souvent savoir et meme avez peut être des pensées du genre “il/elle a tout pour elle” mais qu’en savez vous réellement?

Ce genre de pensées reflète simplement vos propres manques mais ne reflète en rien la personne dont vous parlez.

Apprenez que vous ne savez pas. Oui cela peut s’apprendre. De la meme façon qu’on aurait pas idée de parler d’un livre que l’on a pas lu, ne parlez/jugez pas des gens et acceptez qu’il y a une immensité de réalité possible derrière ce que pensez savoir.

Posts récents

Voir tout

BON ou MAUVAIS CHOIX

On se demande souvent quel est le bon choix à faire ou si nous avons fait le bon choix sur une décision prise dans le passé. Mais la réelle question serait plutôt : y a t il vraiment un bon choix (et

ACTIVITE NON-REMUNEREE

Une activité doit-elle être rémunérée pour être valorisée ? Dans notre société moderne, on a tendance à plus valoriser les métiers les mieux rémunérer, comme si le salaire faisait gage d’importance. J

LE LUXE

Vous savez que j’aime bien revenir à la définition des choses. Le mot luxe est défini comme le caractère couteux, somptueux (d’un bien ou d’un service). Mais connaissons-nous la réelle valeur des chos

bottom of page