• Feriel

LA PANIQUE


Définie comme une terreur extrême et soudaine souvent collective.

La réaction de lutte ou de fuite (FIGHT or FLIGHT response) est une manifestation psychologique qui est provoquée lorsqu'on se sent menacé physiquement (ex face à une personne agressive) ou psychologiquement (ex avant de prendre la parole en public)

Dans ce système de réponses, la panique est le plus haut degré de FUITE, elle est l’équivalence de la rage dans la réponse de LUTTE/COMBAT.

Passer ce cap (de rage et/ou de panique) nous ferait tomber dans la dernière phase de réaction face au stress qui est l’inhibition (immobilisation, paralysie ou faire le mort).

A tous ces niveaux, le système nerveux est en complète agitation, loin de toute sérénité et de tout calme. La respiration est difficile, l’appétit et la digestion sont coupés, le sommeil est mauvais voire impossible, etc. Mais surtout c’est dans la panique et la rage (haute expression de la peur) que nous sommes le plus vulnérable à la manipulation.

Ces mécanismes de survie, sont aujourd’hui bien plus présents qu’ils ne devraient dans nos quotidiens. Ainsi il nous faut apprendre à gérer le stress et notre environnement pour éviter ces modes de réponse et revenir en son centre.

Voici quelques pistes de travail:

1. Comprendre ses peurs : identifier les différents systèmes de croyance qui induisent cette / ces peurs, réactions et emotions en vous.

2. Transcender la peur de la mort : comprendre le principe de la vie et de l’experience d’incarnation. Prendre conscience de l’éternité de l’âme.

3. Gérer ses peurs : Faire des choix de style de vie qui aident votre cerveau et votre système nerveux à vous sentir en sécurité et capables de vous détendre et de rester calmes. Pratiquer le Pranayama, la méditation, l’immersion en nature, saine alimentation et hygiène de vie (sans addiction anxiogène, etc.)

4. Utiliser son discernement : crucial et pourtant si difficile quand nous sommes parasités par de fausses croyances / croyances collectives. La réalité est-elle celle que votre conscience consciente connait ? Peut-il y avoir une autre réalité / vérité / réthorique ? Que me dit mon coeur au delà de la peur ?

5. Revenir en son centre : revenir à un point de neutralité toujours et encore. La neutralité implique de ne pas juger une situation, de ne pas être émotionnellement impliqué. Observer: prenez cette place d’observateur comme si vous étiez devant la TV, retirez-vous de la panique, ne cédez pas à la panique.

Faire l’experience de ses peurs, nous permettra d’acquérir la conscience/connaissance que nous pouvons y survivre et nous libérer ainsi des blocages qu’elles génèrent en nous. Sans ces blocages, nous pourrons alors expérimenter l’amour inconditionnel.

Rejoignez Awakening Yoga su Telegram: https://t.me/awakeningyoga