top of page
  • Photo du rédacteurFeriel

ACTIVITE NON-REMUNEREE

Une activité doit-elle être rémunérée pour être valorisée ? Dans notre société moderne, on a tendance à plus valoriser les métiers les mieux rémunérer, comme si le salaire faisait gage d’importance. J’entends qu’un bon salaire est important pour un certain confort de vie mais cela nous entraine parfois à dénigrer certaines activités, tâches, responsabilités.

Si vous aviez la possibilité de garder le même salaire que vous avez aujourd’hui pour vous occuper de votre foyer, le feriez-vous ?

Si vous avez un conjoint(e) qui s’occupe du foyer, échangeriez-vous les rôles contre rémunération similaire du foyer ?

Si vous avez répondu « non » aux questions ci-dessus, pourquoi ? Auriez-vous peur de vous ennuyer ? Auriez-vous honte de ce statut de femme / homme / père / mère au foyer ? Auriez-vous peur de la difficulté que cela engendre ?Trouvez-vous cela nul comme job et peu valorisant ? Aucune possibilité de grandir et de s’épanouir ? Continuez d’approfondir …

A l’inverse, si vous avez répondu « oui » aux questions ci-dessus, pourquoi ? Cela serait plus facile que ce que vous faites actuellement ? Etre payé pour rester à la maison c’est le pied ? Fini les tâches difficiles et le stress ? Vous n’aimez pas votre job actuel et le changeriez pour tout au monde ? Vous pensez avoir plus de temps pour vous en vous occupant du foyer ? Continuez d’approfondir …

Lorsque quelqu’un se prépare pour une course, un marathon, une compétition quelconque, on sera tous d’accord sur le fait que tout l’entrainement en amont est essentiel, que cela est fatiguant et tout le monde va honorer les efforts, la discipline et tout ce que cette personne va mettre en place pour se rapprocher de son but. Alors pourquoi est-ce que cela devient different lorsque le but est de fonder une famille heureuse ? Qu’en est-il des mères / pères au foyer et de tout le travail qu’ils/elles fournissent bien trop souvent dans l’ombre ?

Quand est-ce que s’occuper d’un foyer avec tout ce que cela engendre (éducation des enfants, préparation des repas, faire les courses, trajets à l’école et aux activités, ménage/vaisselle/lessives, douches et devoirs, animaux de compagnies, gestion du budget familiale, soigner et accompagner petits et grands dans des transitions de vie telle que l’adolescence, jouer/divertir, etc)

sera reconnu à sa juste valeur ? Eduquer nos enfants et s’occuper des tâches ménagères font partie des activités les plus cruciales (littéralement elles participent à la survie de nos familles) mais sont pourtant les plus dénigrées, les moins valorisées autant par leurs acteurs principaux que par la société autour.

Nombreuses études européennes et américaines ont essayé d’estimer un salaire pour le poste de mère/ père au foyer, les résultats vous surprendrez avec des salaires avoisinant ceux des dirigeants de multinationales ou encore des grands chirurgiens. Et oui, votre conjoint(e) à la maison, travaille surement bien plus que vous. De plus, c’est une activité difficile, à hautes responsabilités et pour laquelle nous ne sommes pas formés.

Ce rôle est surement l’un des plus beau et demandant titre qui soit avec des enjeux colossaux pour l’épanouissement de son foyer. Un rôle avec de grandes responsabilités sur le long terme, un rôle tant physique que mental, qui requiert énormément de qualités, savoir-faire et polyvalence.

Pourrions-nous essayer d’avoir la réelle et sincère maturité de la société moderne que nous prônons ? Pourrions-nous ainsi sortir des clichés du genre:

« C’est moi qui ramène l’argent à la maison, toi chéri(e) tu as tout ton temps pour toi. »

« Oui mais moi je travaille toute la journée donc le soir/weekend j’ai besoin de me reposer ou de vaquer à mes loisirs pour m’aérer l’esprit, j’ai pas le temps de faire la vaisselle ou le repassage. »

« Tu comprends j’ai un boulot très demandant (sous entendu $$$), j’ai de lourdes responsabilités moi. »

« Vous n’avez pas assez d’expérience (rémunérée) pour ce post … »

Etc.

On a tué ce rôle principal au sein d’un foyer en le dévalorisant et en finissant par tout faire pour le supprimer :

⁃ père et mère doivent travailler pour subvenir au cout de la vie.

⁃ écoles, crèches et garderies prennent le relais des parents

⁃ l’industrie agro-alimentaire s’occupe de vous faire des plats préparés

⁃ la TV, la play, le iPhone feront office de divertissement et de jeux

⁃ Et vos salaires vous permettront d’embaucher une femme de ménage ou de vous accessoiriser d’appareils intelligents pour vous aider au tout.

Plus on s’éloigne de son foyer et moins nous pouvons faire les choses en conscience. Plus on délègue et plus on se déconnecte du foyer, mais vous êtes-vous demandez les dégâts d’une telle déconnexion ?

Je vous invite ici à re-concevoir vos idées et valeurs derrière la place du responsable du foyer Inspirez-vous des femmes et hommes au foyer (avec ou sans enfant) qui réussissent leur mission et lorsqu’un enfant vous dira: « quand je serai grand, je veux être papa ou maman » prenez cela comme une activité honorable, au même titre que veterinaire ou astronaute.

Cette semaine sur les tapis, nous donnerons de l’importance aux activités les moins visibles.

Posts récents

Voir tout

L’ÉQUILIBRE

J’ai plusieurs fois écrit à ce sujet, notamment avec l’article sur “Le Yin et le Yang”, ou encore celui qui s’intitulait “Trouver ou Créer son Équilibre ?!” Deux articles que je vous invite à aller re

DIFFICILE MAIS FAISABLE

L’une de mes professeures de yoga utilisait cette expression “it should be difficult but doable” (cela doit être difficile mais faisable) lorsqu’elle nous proposait de choisir entre plusieurs variatio

Comentários


bottom of page