top of page
  • Photo du rédacteurFeriel

La ROUE du KARMA



Le Karma, ce mot que l'on utilise fréquemment en occident sans vraiment comprendre sa profondeur.


"Karma" est un mot Sanskrit que l'on traduit par "Action" en français. Par exemple le "Karma Yoga" est le Yoga de l’Action par le service à autrui. La roue du Karma fait ainsi référence aux conséquences de nos actes et nous invite ainsi à devenir des êtres responsables (et donc conscients) de ce que nous faisons et ne faisons pas. L’acte (le fait de faire) n’étant pas limité à un acte physique (un mouvement dans la matière) mais comprend également nos pensées et intentions d’action.

C’est le principe de cause à effet: ce que j’effectue (ou n’effectue pas) maintenant a une conséquence direct dans mon future (proche ou lointain).


On pense souvent au Karma en référence à nos vies antérieures, ce qui est juste mais c’est une vision trop limitante de cette loi énergétique. En effet, les mouvements énergétique s’accélérant, il est tout à fait possible de faire l’expérience d’un karma dans une même vie. En d’autres termes, ce que vous faites maintenant a aussi une conséquence dans votre vie actuelle (et non pas seulement dans une vie future).


Une autre pensée limitante, et pourtant largement répandue sur le Karma, est qu’il se restreint aux conséquences de nos mauvaises actions, telle une punition (payer les pots cassés de son passé). Encore une fois, c’est juste, dans le sens ou c’est une partie du Karma, mais le Karma fonctionne avec tout type d’énergie, ainsi si vous semez des actions positives (d’où le Karma Yoga) alors vous récolterez un jour le fruit de ces actions. Cependant, il ne faut pas tomber dans le piège du « je fais du bien uniquement pour me racheter » car l’intérêt n’est plus de répandre le bien pour autrui, mais devient une satisfaction de l’égo qui prend sa source dans l'énergie de la peur.


Cela dit, il ne faut pas considérer le Karma comme une conséquence nécessairement positive ou négative. Le karma raisonne simplement à la même fréquence que les énergies que vous avez émis (souvent de façons inconscientes). Il se peut que vous ayez un tas d’expériences à faire pour en tirer des leçons et ce sans pour autant qu’elles soient vécues comme particulièrement positives ou négatives. Le Karma est neutre. Lors d'une situation difficile, vous avez peut-être une dette Karmique, le meilleur moyen de la travailler est alors de gérer la situation en laissant l'égo de côté, en se dissociant des personnes impliquées et de ses attachements et en restant neutre - sans amertume ni autres sentiments refoulés.


Prendre conscience du Karma, ne veut pas dire tomber dans l'archétype de la victime "qu'ai-je pu bien faire pour mériter cela ?!", les subtilités énergétique sont bien plus complexes que nos cerveaux ne pourraient le concevoir. Pensez d'abord à créer votre présent comme vous le voulez. Si vous vous alignez à de hautes valeurs spirituelles dans vos comportements, si vous comprenez votre part de responsabilité dans la co-création et si dans la résolution de vos conflits/situations difficiles vous lâchez l'égo et les schémas de pensées qui vous ont amené dans la dite situation alors vous avancerez et grandirez. Etre conscient de son Karma, ne veut pas dire accepter ce qui est telle une fatalité « c’est mon karma alors je me dois de le vivre ». Bien au contraire, c’est plutôt une invitation à se rendre compte que vous êtes dans une boucle karmique et prendre votre courage à deux mains pour dire « stop, j’ai compris que cela ne me définissait pas et j’en sors ». Si je ne veux plus souffrir, j’apprends à dire STOP. Je quitte cette relation/travail/personne/situation qui ne participe pas à mon bien être. Savoir dire "au revoir" à ce qui est pour créer le changement est une étape importante sur son chemin de vie.


Nous avons un Karma personnel, mais aussi un Karma issu de nos lignées (familiales comme culturelles). Nous ne nous sommes pas incarnés dans cette vie, dans ce pays, dans cette culture par simples coïncidences. Nous sommes venus ICI pour expérimenter ce que nous avions à expérimenter pour avancer sur notre chemin d’âme. Cela dit, beaucoup d’âmes sont déviées de leur chemin (par exemple en restant coincées dans un karma sans réussir à en tirer les leçons que l'âme était pourtant venue chercher, ou en se laissant manipuler par des désirs n'émanant pas de son Moi Profond) et n’accompliront pas ce qu’elles sont venues chercher ICI. Pourtant seul au travers de l’incarnation nous pouvons avancer et nous libérer de Karma, il est donc important d’en prendre conscience afin d’utiliser son temps d’incarnation pour se rapprocher de son âme et non de s’en éloigner. Nous pouvons passer à côté de ce que nous étions venu chercher.


Comprenez que le Karma: sont les conséquences énergétique de nos choix.

Je parle de choix et non plus d’action car le mot choix implique une responsabilité. C’est vos choix qui vous amèneront sur le bon chemin. Ne comprenez pas ‘bon chemin’ selon ce que la société juge de bon (un bon travail, une bonne famille, une bonne maison, etc.) mais plutôt dans le sens où vous êtes sur le chemin que votre âme a choisi pour avancer spirituellement vers l’éveil.

Posts récents

Voir tout

LE LIEN HUMAIN

Après ces quelques jours de fermeture du studio, j’aimerai vous partager ce qui a le plus marqué mes activités durant mon absence au studio: le lien HUMAIN. • Entre autres liens créés pendant mon abse

AUTONOMIE

Je ne vais pas vous faire un essai sur l’autonomie et toutes les formes que cela peut prendre et engendrer mais simplement vous inviter à cultiver cette autonomie. • Apprendre c’est une chose, savoir

VIVRE SANS PEUR

Est-ce possible de vivre sans peur ? Vivriez-vous différemment si vous n’aviez pas peur ? Savez-vous de quoi vous avez peur ? • Certains textes du yoga (les Bhagavad Gita par exemple), relate cette né

Comments


bottom of page