• Feriel

La SANTÉ


La santé est variable. Elle peut être bonne ou mauvaise. Tant que la vie est là alors la santé peut être améliorée. La santé ne se limite pas au corps physique. En effet, elle est bien plus globale et touche à nos corps, émotionnel, mental et spirituel également. Les thérapies dites holistiques, prennent en compte tous les aspects de la santé.

Un individu ne peut trouver santé optimale si il néglige cette vue d’ensemble. Même dans le physique, un symptôme ou organe ne peut être regardé de façon individuelle.

Nos émotions jouent un rôle primordial dans notre santé. La peur par exemple laisse un terrain favorable à la maladie. A l’inverse le corps physique joue également un rôle sur nos émotions. Un corps qui n’est pas stimulé / actif pourra par exemple entraîner certaines émotions négatives en lui.

De part cette intime corrélation entre nos corps (physique et subtils) et leurs impacts sur notre santé, elle ne peut pas être comparée d’un individu à l’autre. L’équilibre de l’un ne sera pas l’équilibre de l’autre. La santé est individuelle. Il est important de comprendre ce qu’est la santé pour continuer d’évoluer.

Chacun doit se responsabiliser de façon holistique pour sa propre santé. C’est à vous de la cultiver au quotidien par vos propres gestes, pensées et actions. C’est à vous de prendre soin de tous vos corps, sans négliger l’énergie qui y circule.

La maladie n’étant ni une menace ni une fatalité, mais simplement une indication de notre état de santé. C’est votre corps qui vous parle. Ainsi, vous pouvez questionner votre corps afin d’essayer de comprendre d’où le déséquilibre provient.

La Kinesiologie est un fabuleux outil pour cela. Faites-vous confiance et osez regarder votre santé dans sa globalité. Intérieurement, votre corps sait mieux que quiconque, alors tendez la bonne oreille pour vous amener à une santé consciente.

Être responsable de sa santé peut se traduire par les exemples suivants:

D’un point de vue physique, on sait qu’il faut une hygiène de vie et alimentation saines, de l’exercice et du repos. Les soins du corps passent également par des massages aux huiles pour équilibrer ses doshas (recommandé par l’Ayurveda), des périodes de jeûnes, d’ancrage en nature, etc. L’un de mes professeurs de yoga nous disait souvent que le confort de nos sociétés modernes (voitures, canapés, grandes surfaces, chaussures, ordinateurs, etc) avait entraîné beaucoup d’inconfort dans nos corps et serait donc à l’origine de beaucoup de nos maux (corps de moins en moins mobiles, alimentations non nourrissantes, isolation et déconnexion à la Terre, etc).

Au niveau émotionnel, il faut déjà apprendre à reconnaître les émotions qui s’expriment en vous. Ainsi, nous pouvons les vivre pleinement et les laisser repartir. Une émotion non-vécue (refoulée), restera en vous tel un blocage énergétique.

Si les mêmes émotions se répètent de façon cyclique, alors un travail sur soi sera sûrement nécessaire pour en trouver l’origine et la transcender. Pistes de travail: Qu’est-ce que cache cette émotion en moi ? Cette émotion m’appartient-elle ? Quelles situation la déclenche ? Etc.

Vos émotions sont synonyme de votre cœur, c’est votre plus grande force et non une faiblesse comme on peut nous l’avoir enseigné.

Pour sa santé mentale, il faut là aussi apprendre à reconnaître ses propres schémas de pensées. Pistes de travail: Comment sont mes pensées à l’égard des autres? A l’égard de moi même? Envers la vie? Etc. Quelles sont mes pensées dans l’instant présent? Quelles type de croyances ai-je accumulés ?

Et puis à chaque fois, demandez-vous si la réponse vous convient, sert votre plus haut potentiel et participe à votre santé et bien être. Nous passons la majeur partie de notre temps à ressasser le passé et à prévoir le futur, alors vous êtes vous déjà demandé ce que cela génère en vous que ne pas être dans le moment présent?

La santé spirituelle, c’est d’avoir foi. Avoir foi en ce que vous souhaitez: en vous, en l’univers, en un dieu, en la vie, en quelque chose de plus grand que votre mental/ego. A ce moment là, votre foi vous amènera sur le chemin de la découverte de l’inconscient.

Piste de travail : Méditer, prier (cela n’a rien de religieux dans ce contexte, vous pouvez en allant au lit faire une demande à votre corps en lui demandant simplement qu’il se régénère durant la nuit), émettre des intentions, amener au conscient l’inconscient (qu’il soit interne ou externe à nous). Être dans le cœur et non l’ego, dans l’amour et le service à autrui.

Retrouver ses plein pouvoirs (capacités) tels que se soigner soi même (nos ancêtres et certaines civilisations savaient très bien écouter leur corps afin de se soigner en rééquilibrant l’énergie qui anime tout être). Être responsable et comprendre l’impact et l’effet de nos pensées et actions sur le monde. Aller à la recherche de son Moi-profond, de son essence et de lui redonner sa vraie liberté.

Voilà quelques pistes qui j’espère vous apporteront une vision plus holistique de la santé.