top of page
  • Photo du rédacteurFeriel

LA LEÇON INDÉLÉBILE DU CHEWING-GUM


Voici un nouvelle histoire lumineuse avec une symbolique peu commune - la vie nous donne des signes sous toutes les formes, à qui sera prêt(e) à les voir.

« A l'époque où je travaillais à Montélimar, ma copine venait de me quitter et je décide d'aller dans un bar pour oublier mon chagrin. Après avoir bu un verre je sors du bar et suis interpellé par un homme d'une trentaine d'années à vélo qui avait l'air de vivre dans la rue. Il cherchait une pièce de 20centimes, alors je les lui donne et nous nous sommes mis à discuter de nos vie et de nos péripéties. Il m'emmena dans une épicerie de nuit où il y avait des bières pas chers afin de m’en  offrir une. Il me confia qu'à l'époque il travaillait à Montpellier et qu’il avait fait le béton désactivé de l'Odysseum (un centre commercial à ciel ouvert). Ce soir là, nous avons discuté toute la nuit et je n’ai pas vu le temps passé. Au petit matin, il devait retourner dans son  squat à une 30aine de km de là où nous étions, je lui ai donc proposé de mettre son vélo dans ma voiture et de le raccompagner avant que j’aille au travail. Nous échangeons nos numéros de téléphone et je le ramena "chez lui", nous nous sommes dit au-revoir et je suis allé travailler. Et là, à ma grande surprise, je me rends compte qu’il m'a laissé un petit cadeau dans ma jolie voiture, un chewing-gum était collé sur le siège passager. Le chewing-gum devait être collé sur son pantalon et à dû se coller sur mon siège, j'ai beau eu essayé de l'enlever et de laver mon siège, je n'ai pas réussi à effacer cette trace. J'étais mitigé entre agacement et indulgence.

Pour conclure lors de cette soirée j'ai vraiment passé un agréable moment alors que je n'étais vraiment pas bien, je n'aurais jamais cru qu'un inconnu puisse m'apporter autant. De plus, tout comme ce chewing-gum dont je n’ai pu effacer les traces, cette soirée n'a pu être effacé de ma mémoire. Nous ne nous sommes jamais recontactés mais chaque fois que je regardais mon siège passager, je me rappelais que malgré les problèmes ou les péripéties de la vie, on pouvait les surmonter et que tous le monde avait son lot de plus ou moins grands problèmes, alors ce chewing-gum me rappelais d’aller de l’avant, de les dépasser et de ne pas se résigner. »

Au delà de cette jolie leçon de vie imprimée dans la voiture par le chewing-gum, il est touchant de voir que la générosité n’a pas de frontière sociale.

De plus, cela nous rappelle que nous avons tous un passé et que nous avons bien souvent aucune idée de ce que les gens traversent ou ont traversé pour en arriver dans la situation dans laquelle ils sont. Laissons ainsi primer l’indulgence et la compassion dans nos échanges et relations.

Merci à cette personne pour son partage 🙏✨

Posts récents

Voir tout

NOS FRÉQUENTATIONS

Vous avez sûrement déjà entendu dire que vos fréquentations pouvaient vous influencer. • Aujourd’hui les neurosciences avancent des théories sur « la neuroscience collective », il ne s’agit non plus d

S’ENGAGER DANS LA VIE

Êtes-vous plutôt du genre à vous engager, à prendre action, ou à commenter depuis votre salon ? • Je ne vous parle pas d’action militante « pour » ou « contre » un sujet donné (socio-politico-écologiq

YOGA & SOMMEIL (part 2)

Merci à toutes celles et ceux qui m’ont fait des retours après l’écoute du premier épisode sur le Yoga et le Sommeil avec Aurélie Montin. Vous avez trouvé nos échanges riches et fluides. J’ai apprécié

Comments


bottom of page